ilha grande bresil

Après Rio, notre séjour à Ilha Grande – Brésil

Baptiste et Sophie nous raconte leur séjour sur Ilha Grande, une île au Brésil ou la nature reste très préservée (pas de voiture, pas de béton)

 

Lors de notre dernier périple au Brésil après quelques jours à Rio de Janeiro nous avons décidé de descendre quelques jours à Ilha Grande une île a quelques kilomètres de Rio.

Depuis Rio

Direction la gare routière de Rio, on achète les billets de bus jusqu’à Jacareí où on prendra un bateau pour rejoindre l’île. Sur place nous avons réservé une petite « poussada » (un petit hôtel) au bord de la mer. Pas de chance, à notre arrivée, le climat sur l’île n’est pas très clément et le premier jour nous avons eu de la pluie toute la journée, mais bon pas très grave on profite tout de même des plages pour piquer une tête.

 

Lire la suite

Randonnée Corcovado – Christ Rédempteur (Cristo redentor) à Rio de Janeiro

Monter a pied en haut du Corcovado et profiter d’une vue incroyable sur Rio, c’est possible ! Je vais vous expliquer comment faire pour réaliser cette randonnée.

 

Informations générales :

Nom de la randonnée : Trilha Corcovado

Dénivelé : 710 mètres

Temps de la randonnée : compter 2h00 à 2h30 pour des marcheurs occasionnels ; 1h30 pour randonneur aguerri (sans pauses)

Difficulté : moyenne (ça ne fait que monter), seul un petit passage se fait avec l’aide de chaîne pour passer une petite paroi rocheuse (pas dangereux du tout).

Tips : prévoir suffisamment d’eau (1,5L par personne) Lire la suite

Vue morro da urca rio

Chemin de randonnée du Pain de Sucre / Morro da Urca à Rio de Janeiro

Comment s’y rendre ?

Pour ma part n’étant pas à coté du départ de la randonnée je me suis rendu en métro à l’arrêt Botafogo (le plus proche du départ de la randonnée du Pain de sucre – trilha Pao de Açúcar en portugais).

Pour ma part j’ai pris le parti de marcher de la station de métro jusqu’à Praia Vermelha (là où commence le chemin de randonné). A l’aller, j’ai choisi de suivre la cote (plus simple pour se repérer) cependant cela demande de suivre une grosse national moche avec beaucoup de circulation et pas franchement rassurante (Trajet A), au retour j’ai modifié l’itinéraire (Trajet B) qui est plus sympathique mais un poil plus compliqué (j’ai demandé à plusieurs reprises ma route). Lire la suite